Mombu the Religion Forum sponsored links

Go Back   Mombu the Religion Forum > Religion > Reiyukai fr (religion)
User Name
Password
REGISTER NOW! Mark Forums Read

sponsored links


Reply
 
1 24th February 22:42
hicham94
External User
 
Posts: 1
Default Reiyukai fr (religion)


Je cherche des informations ou des témoignages d'adeptes (ou
ex-adeptes) ou de conjoints d'adeptes du Reiyukai.
Ma femme s'intéresse de prés à cette nouvelle religion (elle a déjà
assister à une de leur réunion) et cela m'angoisse un peu surtout
qu'on a des enfants de jeune âge ans et vu que le Reiyukai et
considérer comme une secte a éviter ici en France.
Tout ce que je sais c'est que le Reiyukai émane de la doctrine de
Nichiren et que la pratique du culte ne diffère guère de celui de la
Soka Gakkai et qu'il rejette les autres formes du bouddhisme
pratiquées dans le monde.

Y a t il des risques à côtoyer cette organisation ? (abêtis*****t ou
abrutis*****t de l'être par la prière, soigner la malades par la
prière au lieu des médicaments, danger pour les enfants, arnaque
financière…)

Merci
  Reply With Quote


  sponsored links


2 24th February 22:43
harpo
External User
 
Posts: 1
Default Reiyukai fr (mormons)


Midou le Mercredi 27 Août 2003 20:15 :


Je ne peux pas parler de Reiyukaï parce que je ne le connais pas, mais
il me semble que les écoles se réclamant de Nichiren Daïshonin ne
peuvent être que sectaires.
Quelle que soit la connotation que l'on attribue à "sectaire", une école
se réclamant de Nichiren n'est en tout cas pas bouddhiste car Nichiren
rejette les enseignements du bouddha et ne garde que le sûtra du lotus.


Il y a toujours des risques à cotoyer une organisation. Il faut être
vigilant en toute occasion.
*Vous* savez ce qu'il convient de faire.

Il faut aussi faire une différence par exemple entre Nichiren Shoshu qui
est un mouvement sectaire mais peut-être pas dangereux et la Soka
Gakkaï qui est une entreprise maffieuse.
C'est à vous de situer Reiyukai là dedans.
Pour faire simple, les mouvements se réclamant de Nichiren Daishonin ont
autant de rapport avec le bouddhisme que les mormons ont de rapport
avec le christianisme.
  Reply With Quote
3 3rd March 13:53
roche.jean
External User
 
Posts: 1
Default Reiyukai fr (disciples int)


Bonjour,


Mais si, le vrai Bouddha, pour eux, c'est Nichiren. Si je me déclare bouddha
un de ces jours, ça m'ennuyerait que mes disciples n'aient pas droit à
l'appellation "bouddhiste".

Sérieu*****t, le grand problème du Bouddhisme c'est qu'il est éclaté en
d'innombrables tendances qui n'ont pas grand-chose de commun entre elles.
Qu'on la nomme bouddhiste ou non, la doctrine de Nichiren représente une
tentative intéressante, même si foireuse à ce jour (puisqu'elle n'a même pas
été foutue de maintenir sa propre unité, et ce dès le lendemain de la mort
de Nichiren), pour le réunifier à outrance (insistance sur un texte de
référence unique, sur l'unicité de la valeur suprême, etc. le tout
ressemblant curieu*****t au monothéisme, avec les mêmes valeurs et les mêmes
tares).

Cordialement,

Jean Roche
http://perso.wanadoo.fr/daruc
  Reply With Quote
4 3rd March 13:54
harpo
External User
 
Posts: 1
Default Reiyukai fr (samsara points nirvana)


roche.jean le Jeudi 28 Août 2003 12:30 :


Evidemment ... vu comme ça ... :-)
On désigne généralement par bouddhiques les écoles qui acceptent
l'enseignement du bouddha Sakyamuni, le bouddha historique, il n'est
pas prévu d'autre bouddhisme avant que l'enseignement du bouddha
Sakyamuni ait totalement disparu et des bouddhas qui ne seraient pas
d'accord entre eux ça ferait désordre.

Je ne vois pas pourquoi ce serait un problème.
Quand à dire que les écoles n'ont pas grand chose en commun je pense que
ce n'est pas exact. La doctrine de base est commune, elle correspond
aux canon du théravada (école des anciens) qui est accepté par tous les
bouddhistes, du moins dans la mesure ou il leur est parvenu au complet.

Tous les bouddhistes reconnaissent les points importants de la doctrine,
comme les 4 nobles vérités, le noble senier octuple, la production
conditionnée, les 12 causes interdépendante, la doctrine du non-soi,
samsara et nirvana etc... , ce qui change est principalement l'optique
dans laquelle ces notions sont abordées ainsi que les pratiques qui en
découlent bien que toutes basées sur un même "tronc commun".

Il n'est simplement pas possible de dire que cette doctrine est
bouddhique puisqu'elle rejette des enseignements du bouddha Sakyamuni.
Cela n'aurait pas de grande importance si elle ne se revendiquait pas
comme bouddhique, a priori on ne peut pas faire de jugement en fonction
du fait qu'une doctrine soit ou non conforme à l'enseignement du
bouddha.
Prenons par exemple et presque par hasard les Amish parce qu'il y a fort
peu de chance qu'il y ait un de leur représentant sur ce forum, ils
sont très probablement en contradiction avec l'enseignement du bouddha,
cela ne veut pas dire que leur doctrine soit mauvaise, pourvu qu'elle
mène à un certain bonheur, c'est déjà une excellente chose. En tout cas
ils n'emmerdent pas le monde et ne prétendent pas être bouddhistes.

Le problème avec les nichirenistes est le fait que leur doctrine se
place en opposition avec les autres doctrines bouddhiques.
Prenons l'exemple de la Soka Gakkaï, sans doute l'école nichireniste la
plus sectaire. Elle s'oppose d'abord aux autres écoles de Nichiren et
plus particulièrement à Nichiren Shoshu, ensuite aux autres écoles
bouddhiques, principalement les écoles bouddhiques japonaises et
peu-être plus particulièrement l'école de la "terre pure" (vu d'ici on
peut se demander pourquoi en ne voyant guère la différence entre
réciter "nam myoho renge kyo" ou "namo amida butsu" toute la journée),
encore ensuite, mais moins, aux non-bouddhistes.

Votre comparaison avec les religions monothéistes (du moins avec celles
"révélées") est tout à fait pertinente. En gros c'est : nous avons
raison et les autres écoles ont tort.
Ce n'est pas typiquement bouddhique, je rappelle ce texte de Walpola
Rahula :
" La Vérité n'a pas d'étiquette : elle n'est ni bouddhiste, ni
chrétienne, ni hindoue, ni musulmane. La Vérité n'est le monopole de
personne. Les étiquettes sectaires sont un obstacle à la libre
compréhension de la Vérité, et elles introduisent dans l'esprit de
l'homme des préjugés malfaisants. "
  Reply With Quote
5 17th March 20:01
harpo
External User
 
Posts: 1
Default Reiyukai fr (sambhogakaya islam mani ce bon)


roche.jean le Jeudi 28 Août 2003 19:30 :

Peut-être, mais du moins le Zen ne dénigre pas les enseignements du
bouddha. C'est une école totalement axée sur la pratique non sur
l'étude des textes.

L'islam a aussi ce "bon coté" de ne pas être une Eglise, je pense que
l'unité et ses défauts sont plutôt à voir du coté de l'Eglise
catholique et de son système centralisé.


Le sûtra du lotus n'est reconnu que par la branche 'mahayaniste' du
bouddhisme comme étant un enseignement du bouddha mais je ne pense pas
que le théravada y voit une quelconque hérésie puisqu'il est conforme
aux enseignements attribués au bouddha Sakyamuni, il arrive d'ailleurs
que les enseignants du théravada fassent référence à des écrits du
mahayana.

Dans une bonne partie des sûtras du mahayana, ce sont souvent des
boddhisattvas comme Avalokiteshvara, Shariputra qui s'expriment, le
bouddha acquiesçant. Il n'est d'ailleurs pas dit qu'ils aient été
prononcés pendant le temps de la période historique du bouddha
Sakyamuni qui aurait pu apparaitre comme sambhogakaya (+- corps de
gloire).
De la même manière les tantras sont considérés comme ayant été enseignés
par le bouddha Sakyamuni qui est apparu sous la forme du bouddha
Vajradhara non par le corps d'émanation (nirmanakaya) du bouddha
Sakyamuni.

Le problème n'est pas dans le fait que la doctrine de Nichiren se réfère
exclusivement au sûtra du lotus mais qu'elle considère les autres
enseignements comme 'provisoires' et à rejeter de ce fait.


Disons en entreprise commerciale et financière et en lobby politique
plutôt nationaliste.
On peut remarquer au passage que certains bouddhistes ont appuyé le
régime impérialiste nippon, notamment des 'maitres' de l'école soto
zen.


Ce n'est pas si simple, voir cet interview de Florence Lacroix qui est
une spécialiste de cette question :
http://www.rajf.org/articles/interview1.php


L'humanitaire est un créneau des sectes, une manière pour elles d'être
reconnues en tant qu'ONG, c'est le cas également pour la scientologie.
  Reply With Quote
6 17th March 20:03
roche.jean
External User
 
Posts: 1
Default Reiyukai fr (religion sol)


Bonjour,


Ben désolé, je la trouve très discutable. D'abord, il semble qu'elle adhère
sans restriction ni nuance au schéma manichéen gentille religion-méchante
secte, simpliste, totalitaire, contre-productif quand il s'agit de contrer
les mouvements les plus dangereux, et finalement sectaire.

Et puis on y trouve plus de procès d'intention et de stéréotypes que d'infos
concrètes. Enfin, elle stigmatise la complémentarité Sokka Gakkai-Komeito,
alors qu'il y a plus de dix ans que les deux ont divorcé. Le parti Koméito
était certes au départ une émanation de la Sokka Gakkai, seulement un de ses
députés a été convaincu de corruption (alors que la lutte contre la
corruption était un cheval de bataille du parti). Ikeda, maître de la Sokka
Gakkai, a cru pouvoir "faire le ménage" et s'est fait jeter sans ménagement.
Bien sûr, ça n'en fait pas la lumière du monde qu'il se figure être, mais
pas non plus le monstre assoiffé de pouvoir que Mme Lacroix veut y voir.

Cordialement,

Jean Roche
http://perso.wanadoo.fr/daruc/txtl/unichi.htm (sur Nichiren et les siens)
  Reply With Quote
Reply


Thread Tools
Display Modes




Copyright © 2006 SmartyDevil.com - Dies Mies Jeschet Boenedoesef Douvema Enitemaus -
666